BD, romans graphiques, comics · Chronique de livre

Chronique de livre: Culottées

Culottées (Les Culottées #1), de Pénélope Bagieu

A60138.jpgDescription: (de Gallimard)

Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés.

Quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin.

J’ai reçu cette bande dessinée à Noël car je l’avais mise sur ma liste (oui, on fait des listes dans ma famille, pour ne pas que l’achat des cadeaux devienne une corvée 😉 ) et j’avais déjà lu (et adoré) l’un de ces portraits sur le blog de Pénélope.

Je l’ai lu en une journée et c’était vraiment extra, une super lecture. Passionnant, drôle et léger, mais aussi grave quand il faut. J’avais déjà entendu parler de deux ou trois de ces femmes sur twitter et j’ai été ravie de les retrouver ici.

fullsizerender-9

J’ai dévoré ce volume. Pourtant, j’ai essayé de le faire durer, de savourer la beauté des illustrations, leur douceur. Mais je n’ai pas pu m’empêcher de le lire à toute vitesse, d’engloutir les histoires passionnantes que j’aurais dû déjà connaître de ces femmes remarquables. C’en est vraiment un que je suis sure de relire plusieurs fois !

J’ai aussi adoré les sublimes illustrations de doubles pages à chaque fin de portrait, qui nous sautent à la figure, résumant la vie de ces femmes venant des quatre coins du monde. C’est d’ailleurs une chose qui m’a aussi beaucoup plu, ces femmes viennent de tout les horizons, certaines mortes depuis des siècles et d’autres encore parmi nous. Qu’elles soient impératrices, guerrières, actrices, gynécologues, et j’en passe.

FullSizeRender (8).jpg

C’est l’un de ces ouvrages que je voudrais offrir à tour de bras à toutes les personnes autour de moi. En tout cas je vais longtemps le laisser en évidence sur la table du salon jusqu’à ce que quelqu’un le lise. C’est même, sans exagérer, l’un de ces livres qui devrait se trouver dans tout les CDI de collèges et lycées.

J’ai vraiment envie de me plonger plus profondément dans la vie de certaines de ces femmes – mais impossible d’en choisir une préférée ! Je pense chercher d’autres ouvrages centrées sur elles, plus romancés et plus long. On pourrait croire que ces quelques pages ne leurs rendent pas justice, mais on ressent que Pénélope Bagieu a fait des recherches poussées et a pris son travail au sérieux.

FullSizeRender (7).jpg

Le petit plus aurait été une bibliographie à la fin parlant des ouvrages qu’elle a consulté et qu’elle conseillerait, pour nous ouvrir à d’autres lectures, mais je sais que c’est beaucoup demander ! (On voit que je me suis creuser la tête pour trouver une petite chose négative à dire 😉 )

En conclusion, lisez ceci ! Pas besoin de “si vous aimez ceci/cela vous aimerez…” car ce livre est pour tout le monde ❤



Je ne peux m’empêcher de glisser ici une petite pensée pour Carrie Fisher et sa mère Debbie Reynolds, très grandes femmes disparues ce mois-ci.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s